Ney Veras

Ney Veras est compositeur et multi-instrumentiste.
Autodidacte, il est né dans une famille de musiciens de Bahia, terre de grands compositeurs comme Dorival Caymmi Joao Gilberto, Caetano Veloso, Gilberto Gil, entre autres.

Il vit depuis trente ans à Paris où il a développé une solide carrière comme instrumentiste et a accompagné plusieurs grands noms de la musique brésilienne et internationale sur des scènes importantes en Europe et aux USA.

Il vient de terminer d’enregistrer un nouvel album qui sortira dans le courant de l’année

En attendant le lancement de ce nouveau travail, il parcours toujours les routes de France et d’Europe pour présenter à la mandoline des chorinhos tirés de musiques traditionnelles brésiliennes et des compositions personnelles qu’il interprète en s’accompagnant à la guitare.

On peut aussi le retrouver à la batterie ou aux encore aux percussion lorsqu’il accompagne d’autres artistes.

Ney Veras a joué avec des artistes comme Chico Buarque, Henri Salvador, Nazaré Pereira, Grace, Marcio Farraco entre autres

______________

Ayres Potthoff

Maître à la flûte pour la UFRGS

Se spécialisant avec les flûtistes Keith Underwood et Ransom Wilson, à New-York, aux États-Unis, il reçu ensuite le titre de Maître de la flûte de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro, où il a étudié avec Celso Woltzenlogel. C’est un des fondateurs de l’Association Brésilienne de Flûtistes, organisateur des Festivités Internationales de Flûtistes de Rio de Janeiro et Porto Alegre, et directeur général de l’Orchestre de Câmara Theatro Sao Pedro, un groupe qui s’est fondé en 1985.

Souvent, il s’est présenté à des récitals aux côtés de Celso Loureiro Chaves, Olinda Alessandrini et Maly Weisenblum, dans des pays tels que les États-Unis, la France, l’Allemagne, la Hongrie, la Norvège, la République Tchèque, le Pérou, l’Équateur, et comme soliste dans divers orchestres, parmi lesquels, l’Orchestre National Symphonique de l’Équateur, l’Orchestre de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro, l’Orchestre de Câmara Theatro Sao Pedro, l’Orchestre National Symphonique de Lima et l’Orchestre de Flûtes du Japon. Il a lancé le CD RECITAL avec la pianiste Maly Weisenblum et il est actuellement professeur de l’Université Brésilienne Unisinos/RS et du Centre Universitaire Méthodiste IPA/RS.

Daniel Wolff

Premier docteur à la guitare brésilienne

Daniel Wolff est un musicien brésilien détaché de la nouvelle génération. Professionnel versatile, au-delà d’une carrière de concertiste, il opère principalement comme autodidacte, compositeur et arrangeur, ce pour quoi il a reçu le prix Grammy.

Professeur de guitare le l’UFRGS, où il a mit en place les cours de Maîtrise et Doctorat à la guitare, Wolff a également été enseignant temporaire à l’Université d’Art de Berlin, en Allemagne. Il est constamment sollicité pour administrer des cours en universités et festivals de musique au Brésil, aux États-Unis, en Allemagne, en Uruguay et en Argentine.

Formé à l’École Universitaire de Musique de Montevideo (Montevidéu), il a reçu les bourses d’études du CAPES et du CNP afin d’étudier Maîtrise et Doctorat, dans la prestigieuse École de Musique de Manhattan à New-York.

Il est le gagnant des grands concours nationaux et internationaux de guitare, sa carrière comprend des présentations en Amérique du Sud, aux États-Unis et en Europe, se démarquant d’un récital au Carnegie Hall de New-York. Il reçu pour ses disques, ses concerts et ses compositions, les meilleurs compliments de la critique internationale.

 

Site officiel danielwolff.com

 

Antonio Villeroy

Chanteur, compositeur et producteur brésilien, influencé par la bossa nova et la samba, Antonio Villeroy, en 1981, alors âgé de 20 ans, a quitté la faculté d’agronomie pour se consacrer à la musique.

Depuis, il a sorti un DVD, neuf albums et est devenu l’un des compositeurs brésiliens les plus enregistrés de ces dernières années. Il y a environ 250 chansons enregistrées par plus de 110 artistes du Brésil et d’autres pays des Amériques, d’Europe et d’Afrique.
La chanteuse brésilienne Ana Carolina a enregistré 33 de ses chansons. Parmi les autres interprètes, nous pouvons citer, du Brésil, Gal Costa, Ivan Lins, João Donato, Maria Bethania, Maria Gadú, Martinália, Paulinho Moska, Preta Gil, Seu Jorge et Zizi Possi; d’Italie, Chiara Civello et Mario Biondi; des États-Unis, Don Grusin, Jesse Harris et John Legend; d’Argentine, Dolores Solá; du continent africain, Lokua Kanza et Alune Wade, parmi d’autres artistes.

Certaines de ses chansons ont été des thèmes de films, de feuilletons et de mini-séries au Brésil et à l’étranger. Au cours de ces 38 années de carrière, il a présenté sa musique au Brésil et dans plusieurs pays des Amériques, d’Europe et d’Afrique et s’est présenté parfois devant des publiques de 30 000 personnes.

En 2005, accompagné par l’Orchestre de Chambre du Théâtre São Pedro de Porto Alegre, il a enregistré un concert télévisé « Sinal dos Tempos » pour la réalisation du DVD lancé par la Warner Music.

Liana Timm

L’artiste brésilienne polyvalente Liana Timm, détient à ce jour 74 expositions d’arts visuels, 51 livres publiés, 16 recueils de poésie ainsi que 15 prix dans divers domaines d’actualité. Elle s’oriente également vers le théâtre en signant 18 textes de dramaturgie en temps que coauteur. 

Depuis toujours, la musique fait partie de sa vie. Elle-même en fera à partir de 2013 à travers les « Expériences scéniques multimédias». Il s’agit d’un mixte de poésie mise en scène par une musique instrumentale et chantante, fruit de sa formation au piano et à la guitare sèche.

Son nouveau travail, un concert intitulé « Brasil é Brésil : a França no coraçao do Brasil » (« Brésil est Brésil : La France au coeur/dans le coeur du Brésil »), présente de la musique française et brésilienne dans un spectacle multimédia.

Parallèlement l’artiste est également en plein lancement d’un livre, préparé spécialement pour sa venue en France. Écrit par 11 brésiliens, « Regard Étranger : France » dans lequel sont relatés les faits curieux de l’influence Française au Brésil.

 

 

Jo Ziako

Johann Brard est ZIAKO originaire de Châteauroux (36) né le 21/04/74. Petit fils de batteur, fils de professeur de boxe, il sera bercé dans l’univers de la musique et du sport et deviendra à deux reprises vice-champion de France de boxe anglaise. A 12 ans, il s’achète sa première guitare et commence à composer des chansons.

Sa musique ressemble à un hymne au voyage rythmé par le son d’une guitare folk et teinté d’influences sud-américaines.

Comme il le dit lui-même ses chansons s’inspirent de rencontres, de voyages et d’amour pour s’évader et lâcher-prise…

ZIAKO signifie « Musique à partager » en malgache,

Révélation premier prix «Jeunes Talents 2008» à Tours.
Résidence Jazz à Tours intervenant Olivier Carole «Petit Faucheux» 2008 à Tours.
Accrédité par l’E.M.A de Paris Musicien du Métro 2009 / 2010
Repéré en première partie de Kent par le directeur du Pôle Régional Chanson Jean-Claude Marchet à la «Boîte À Musique» d’Issoudun
«Soutenu en 2010 par le Pôle Régional Chanson / Les Bains – Douches de Lignières, « artiste catalogue P.A.C.T Région Centre – Val de Loire».

2010 Démo 4 titres
2012 EP «Né en voyage 1»
5 titres avec la collaboration Alex Nivet (ex-lead Rosa La Rouge) et Eric Arnaud (Bassiste/guitariste de Florent Marchet).
2014 EP «Né en voyage 2»
Olivier Baldissera (batteur, pianiste réf : David Hallyday, Bernard Lavilliers
Mixage Mastering : Serge Babkine réf : Yvan Le Bolloc’h, Manu Katché
Le Cover a été réalisé par Serge Auvitu réalisation / concept S.A.C.G et John Bars (réf : graphiste de Louis Bertignac).
2018 – 1er album «Né en voyage 3» sortie nationale Avril chez EPM-Musique Universal.
2019 Résidence Boîte à Musique Issoudun 05 au 28 Février
Tournée « J’ai Dix ans » à l’ambassade de France au Royaume du Bahreïn dans le cadre des journée de la Francophonie.

LES PREMIERES PARTIES :
Kent, Allain Leprest, Romain Didier, Francis et Didier Lockwood, Frédéric Fromet,Bob Brozman (guitariste international), Mickaël Miro, Dimoné, Mes Souliers sont Rouges, As de Trèfle, Jim Murple Mémorial, Eric Frasiak, Groupo Compay Ségundo, La Rue Kétanou, Zoufrismaracas, Gauvain Sers.

Virginie Del

Chanteuse et guitariste, Virginie Del pose sa voix cristalline sur les standards de la chanson française et internationale des années 50 à 70, agrémentée des notes chaleureuses du Brésil, où elle a longtemps vécu. Au son de sa guitare acoustique, elle laisse une grande place à la création…

La musique est revisitée selon l’inspiration ; tantôt Bossa, tantôt Blues, elle vous emporte ailleurs, dans un univers cosy, suave et chaleureux…

Nara Lisbôa

Originaire du sud du Brésil, Nara Lisbôa est une poétesse ironique qui interprète ses textes sur des mélodies qu’elle compose en s’accompagnant à la guitare. De la bossa nova au rock’n roll, sa voix suave et rauque chante sa bonne humeur avec un chaleureux accent d’Amérique du Sud.